BLC COMMENT AGISSONS NOUS ?

Pour venir à bout de la corruption, de la fraude et des infractions assimilées dans les Administrations Économiques, Financières, et toutes autres structures, privées, publiques ou parapubliques à participation financière de l’Etat, la BLC s’est dotée d’un mode opératoire en trois étapes :

  • La Prévention,
  • Le Renseignement,
  • Les Enquêtes.

LA SECTION PREVENTION

La prévention de la fraude et la corruption par la BLC, consiste en la sensibilisation des Agents et Fonctionnaires ayant à charge la gestion des deniers publics, afin que ceux-ci se prémunissent contre tout acte ou comportement contraire à l’éthique et à la déontologie de l’Administration publique.
Cette sensibilisation passe pour l’essentiel, par la mise en application d’une stratégie de communication institutionnelle en trois étapes :

  • La sensibilisation dans les établissements scolaires et universitaires. Cette étape de la sensibilisation vise le système éducation formation et a pour objectif d’inculquer les réflexes de la probité aux futures agents et fonctionnaires de l’Etat. Les actions de communication qui y sont associées sont entre autres, la distribution de brochures et à la participation aux activités culturelles et extra-scolaires,
  • La sensibilisation dans les centres de formation et de recrutement des agents et fonctionnaires de l’Etat, par la dispensation de modules de cours sur les effets pervers de la corruption et la nécessité de la combattre,
  •  La sensibilisation des agents en activité, par des séminaires de formation, par la rédaction et l’implémentation de chartes d’éthique et de déontologie au sein de chaque département ministériel

Pour vérifier l’efficacité et l’efficience des programmes de prévention et de sensibilisation auprès des services opérationnels et de management des Agents et Fonctionnaires de l’Etat, la BLC s’est dotée d’un service de renseignements.

LA SECTION RENSEIGNEMENT

En relation avec un réseau d’informateurs, par des études statistiques, par des recoupements d’informations sur les revenus moyens par catégories d’agents et leur train de vie, la Section Renseignements procède aux investigations requises, suite aux plaintes ou dénonciations. Elle est dotée d’un centre d’appels chargé de recueillir, traiter et transmettre les plaintes à la Section Enquêtes.
Elle élabore également un rapport mensuel de synthèse des plaintes reçues et traitées.

Vous pouvez contribuer directement ou indirectement, à combattre la fraude et la corruption en saisissant la BLC, par :

Téléphone au numéro vert : 800 00 380
E-mail au : info@igf.finances.gouv.ci
Courrier au : 04 BP 2876 Abidjan 04
Entretien direct avec le plaignant : dans les locaux de la BLC, sise à Abidjan les deux-plateaux, à 200 mètres de l’Ecole Nationale d’Administration et à cent (100) mètres de l’ONG Care Internationale.

LA SECTION ENQUETE

  • Elle élabore et exécute les plans d’investigation, afin de réprimer pécuniairement les cas de fraudes et de corruptions et infractions connexes ;
  • Elle suit en liaison avec les services du Trésor Public, le processus de recouvrement des amendes et pénalités,
  • Elle fait initier, en liaison avec l’AJT (Agent Judicaire du Trésor), des poursuites administratives, civiles ou pénales qui s’imposent à l’encontre des auteurs de cas de corruption avérés et d’en assurer le suivi,
  • Elle s’assure de l’état d’exécution des poursuites administratives, civiles ou pénales,
  • Elle élabore un rapport mensuel de synthèse des suites données aux différentes affaires transmises aux autorités de poursuites ;
  • Elle collabore activement, avec toutes les autres structures d’inspections sectorielles et de répression, a assainir l’environnement des affaires.